Django Reinhardt. Le timbre

La sortie du timbre  était le 17 mai 1993.

Django Reinhardt était nomade, il ne connaissait pas le solfège, il avait perdu l'usage de deux doigts de la main gauche dans l'incendie de sa roulotte. Et pourtant, le manouche Django Reinhardt devint l'un des plus incroyables guitaristes et compositeur de jazz de la première moitié du siècle. L'un des plus prolifiques aussi, plus de 200 standards et 1400 titres parmi lesquels nuages,  Dinah, ou swing from Paris.

Adolescent il joue dans les bals musette mais délaisse la java pour le jazz après avoir découvert Louis Armstrong et Duke Ellington. En 1934 il monte avec Stéphane Grappelli un quintetette à cordes, trois guitares, une contrebasse un violon en se passant de piano et de batterie, une petite révolution à l'époque !

La gloire venant Django joue avec les plus grands musiciens américains de passage à Paris  et accompagne le Duke aux États-Unis.  Seuls les timbres n'avaient pas encore reconnu son talent depuis ce jour c'est donc chose faite.

Source Timbroscopie

Le timbre