Talents impromptus, génie de l'improvisation, metteur en scène de la passion romantique, Chopin disparaît trop tôt dans le siècle précédent au moment apparaît le Timbre. 150 ans plus tard, la poste célèbre le compositeur et son œuvre avec ce premier timbre en 1956

En 1956  avec le numéro N°1086

En  1999 avec le numéro  N°3287

Compositeur et pianiste virtuose d'ascendance franco-polonaise, né en 1810 à Żelazowa Wola, sur le territoire du duché de Varsovie (actuellement en Pologne), et mort en 1849 à Paris 5.

Après sa formation à la Haute École de Musique de Varsovie et un début de carrière en Pologne et à Vienne, il quitte la Pologne et à l'âge de 21 ans, il s'installe en France (il est issu du côté de son père d'une famille lorraine originaire de Marainville-sur-Madon), où il développe son inspiration dans l'effervescence du monde pianistique parisien et dans le souvenir de sa patrie meurtrie.

Il y rencontre George Sand, qui sera sa compagne pendant neuf ans. Reconnu comme l'un des plus grands compositeurs de musique de la période romantique, Frédéric Chopin est aussi l'un des plus célèbres pianistes du XIXe siècle. Sa musique est encore aujourd'hui l'une des plus jouées et demeure un passage indispensable à la compréhension du répertoire pianistique universel. Avec Franz Liszt, il est le père de la technique moderne de son instrument et influence toute une lignée de compositeurs tels que Gabriel Fauré, Claude Debussy, Maurice Ravel, Alexandre Scriabine, Sergueï Rachmaninov, ou Olivier Messiaen. source philinfo et wikipédia